Ma vie dans la spiritualité (Faire disparaître l'ego)

26 octobre 2005

Expériences de méditation

Depuis quelques jours, je m’astreins à mon nouveau rythme de méditation : à savoir une demi heure le matin, et une demi heure le soir. J’ai eu l’occasion alors de confirmer certaines expériences que j’avais faites déjà depuis les quelques 9 mois que je médite.

Première expérience : au bout de 15 à 30 mn, l’esprit devient clair et concentré

Deuxième expérience : au bout d’une demi heure, de l’énergie se fait sentir dans les mains. Parfois cette énergie enveloppe tous les bras, les jambes puis le tronc et la tête.

Troisième expérience : ma colonne vertébrale se redresse d’elle-même, je me sens léger

Quatrième expérience : mon souffle devient naturellement ample et régulier.

Puissé-je atteindre l’éveil pour le bien de tous les êtres.

Posté par Shanti à 10:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 octobre 2005

Méditer: où trouver le temps?

Je dors en général 9 heures par soir. Et comme je passe 13 heures en dehors de chez moi, et bien j’ai 3 heures pour moi-même. Tout mon problème est alors : comment trouver le temps de méditer ? J’ai bien essayé de réduire le temps de sommeil, mais c’est trop dur. Que faire alors ? Changer de travail ? Pas pour l’immédiat. Hé bien ce matin, j’ai trouvé ! Ne pas prendre le petit déjeuner à la maison, mais bien plutôt, dans le métro. Avec cela je me dégagerai bien 20 mn de méditation le matin. Si je dors 10 mn, j’arriverai à 30 mn. Et pour peu que j’arrive à être ferme dans mes résolutions, je peux faire 30 mn le soir. 30 mn le matin, 30 mn le soir, c’est aussi ce que fait le Dalaï Lama. Pas mal non ?

Puissé-je atteindre l’éveil pour le bien de tous les êtres.

Posté par Shanti à 11:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 octobre 2005

Une extase de 10 minutes

Hier, j’ai éte en extase durant une dizaine de minutes. Je lisais l’Isha Upanishad. J’ai refermé le livre et éteint la lumière pour m’endormir. Mais alors j’ai été frappé par cette intuition : « j e ne suis qu’une part de la nature ». Une grande joie m’a alors rempli, et je ne pouvais plus me défaire de cette idée. Tous mes problèmes me semblèrent alors de vains fantômes qui n’avaient plus aucun pouvoir effrayant. Je m’endormis finalement, vaincu par la fatigue du jour.

Puissant message que celui des Upanishads ! Cet absolu, « Je suis Lui ». C’est une conception extra-ordinaire. Ce corps est une partie de la nature. Ces pensées sont partie de la nature. Tout ceci est conditioné par la nature. Rien en moi n’est indépendant. Je ne peux dire où je commence, où je m’arrête. En fait je commence dans l’eau des rivières, dans le vent du ciel.

Pourquoi m’opposer ? Il n’y a pas moi et l’autre.

Puissé-je atteindre l’éveil pour le bien de tous les êtres.

Posté par Shanti à 11:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 octobre 2005

Tout se passe dans notre tête

J’ai passé le week-end dans la nature. Il importe de quitter régulièrement la grande ville, l’air en effet y est pollué, et que dire du bruit ? Il est hérintant. Aussi toutes ces agressions stressent et déstabilisent l’organisme et le mental.

Dans la vaste forêt, dans les parcs, je suis allé puisé la quiétude. Visitant un château du Grand Siècle, je me suis imprégné de l’esprit d’harmonie qui rejaillit dans cette nature maîtrisée des parcs et jardins de cette époque.

Mais plus important, j’ai ainsi créé des traces de bonnes ondes dans mon esprit, bonnes ondes qui m’ont accompagné jusqu’à lundi fin de journée.

Et en effet ce qui compte, c’est non pas ce qui nous entoure, ce ne sont pas nos perceptions, c’est ce qui occupe notre mental. Nous devons donc à tout prix veiller à ce qui occupe notre mental.

La plupart des gens cherchent à acquérir des choses extérieures, mais savoir qu’on les possède, et croire qu’on les possède, n’est-ce pas la même chose ? Et si on ne pense plus à elles, ne sont-elles pas indifférentes ?

Mais pourquoi ne pense-t-on pas toujours à des choses positives ?

1/ A cause des sens qui nous divertissent

2/ A cause des associations d’idées

3/ A cause des idées qui s’imposent d’elles-mêmes

Puissé-je atteindre l’Eveil pour le bien de tous les êtres !

Posté par Shanti à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 octobre 2005

Nous avons tous la nature de Buddha

Nous avons tous la nature de Buddha. N'est-ce pas une bonne nouvelle?

Mais comment devons-nous dévoiler cette nature? Dôgen, ke maître du zen au Japon, se posait la question dès son jeune âge: "si nous avons tous la nature de Buddha, alors pourquoi devons nous travailler pour l'acquérir?".

Il me semble que cette nature en nous est voilée par l'ignorance, Avidya. (Soit dit en passant, la racine "wid" se retrouve en anglais wit, en allemand "wissen", en grec "idea", en latin "video).

Nous sommes ignorants de notre propre nature, qui est lumière et joie. Pour retrouver cette nature, il faut s'affranchir de la tyrannie des passions.

La Bhagavad Gita dit "Sans yoga, pas de méditation. Pour qui ne médite pas, pas de repos. Mais pour qui n'a pas le repos, d'où le bonheur viendrait-il?"

Puissé-je atteindre l'éveil pour le bien de tous les êtres!

Posté par Shanti à 19:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Rester de bonne humeur!

Aujourd’hui, je suis d’assez bonne humeur. D’habitude, je suis de bonne humeur seulement le matin, mais je perds cette bonne humeur au fil de la journée, à cause de la fatigue d’une part, mais surtout des ondes négative du cadre de travail, à savoir le lieu et les collègues. Comment ai-je réussi à maintenir cette bonne humeur ?

Je me suis efforcé d’être hyper-chaleureux : non pas faussement, tout en restant froid à l’intérieur ; j’ai tenté de sentir vraiment au fond de moi une grande sympathie. J’avoue qu’envers certains qui me marquent une antipathie évidente, ce n’est pas extrêmement simple. Mais ces cas isolés mis à part, je peux dire que cela fonctionne. On gagne à aimer les autres !

J’essaye aussi, dès que je peux, de m’imprégner des ondes positives du Buddha, en pensant à lui, plus précisément à sa joie, sa sérénité, et sa compassion.

Par ailleurs je m’efforce de considérer toutes mes perceptions comme des phénomènes, apparaissant puis disparaissant dans ma conscience, phénomènes auxquels je ne dois pas m’attacher.

Si commentaires vous avez, ils sont les bienvenus !

Puissé-je atteindre l'éveil pour le bien de tous les êtres!

Posté par Shanti à 17:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 octobre 2005

Le complet détachement

Bonjour à tous,

Puissiez-vous atteindre la félicité suprême. Puissiez-vous réaliser le nirvâna. Mais combien sont ceux qui s'efforcent à la perfection? La Bhagavad-Gita, un des textes sacrés hindous dit:

"Sur mille hommes, c'est à peine si un seul s'efforce à la perfection, et sur ceux-ci, un sur mille à peine M'atteint". (c'est Krishna, l'incarnation de Dieu qui parle).

Mais nous, nous voulons être ce millionième!

Comment parvenir à cela? Par le détachement! Le détachement peut nous enseigner la voie.

Détachement ne veut pas dire qu'il n'y a pas d'affection. Au contraire, un amour sans fin peut être atteint, en même temps que le détachement suprême est atteint.

Hier je relisais un livre du Dalaï Lama, il indique bien les deux "ailes" de la sagesse.

1/ La compréhension de la vacuité (les phéniomènes sont dépourvus d'existence propre)

2/ L'altruisme (chérir tous les êtres)

L'autre jour aussi, je demandais à un Rimpoché: "Comment rester motivé dans la pratique? Comment se lever pour méditer etc?"

Il me répondit une chose à laquelle je ne m'attendais pas: "Chérissez les autres. Vivez pour aider les autres. Au travail, à l'école etc."

N'est-ce pas merveilleux?

Posté par Shanti à 18:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 octobre 2005

Me voilà de retour au travail.

Une nouvelle journée commence, mais aujourd’hui j’ai décidé de ne pas me laisser pénétrer par les ondes négatives. Ainsi, dans le métro je suis resté centre sur mon mantra, et j’ai visualisé des rayons de lumière, partant du chakra du cœur pour atteindre tous les êtres.

Seuls certains êtres envoient de mauvaises ondes. Il faut s’en méfier ! Ne pas se laisser charger de mauvaises ondes.

Quelle est la conséquence de trop d’ondes négatives ? Elles viennent s’imprimer dans le subconscient. Du coup, tout notre arrière-plan mental devient négatif. La structure mental finit pas se changer et produire du négatif.

Aussi faut-il se méfier non seulement des ondes négatives des individus, mais même de celles de tout phénomène : production artistique, paysage, etc.

Posté par Shanti à 11:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 octobre 2005

Mieux vaut mourir de faim que de vivre dans l'anxiété

Bonjour,

Cette phrase, inspirée d'Epictète, m'a fait un jour un "mini-Satori" pour parler comme les Japonais Zen. C'est à dire qu'elle m'a fait un déclic, une révélation. Jusqu'alors, j'avais cherché, par le calcul, à contrôler l'avenir pour être heureux. Mais je compris alors que le bonheur ne dépendait pas du calcul de l'avenir, mais de la joie dans le présent.

Ainsi il y a deux voies: soit celle du calcul, soit celle du bonheur dans le présent.

Bien sûr, en tant que bon occidental que je suis, je retombe parfois dans mes travers, et je me tourne vers l'avenir. Mais souvent aussi j'en prends conscience, et alors je retourne au présent: soit à la conscience de soi, soit à la respiration, soit au  mantra (actuellement "Om mani peme hung", le mantra des tibétains).

Mais il est temps pour moi de m'en aller sustanter, aussi, aimable lecteur, je prends congés de toi!

Posté par Shanti à 13:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 octobre 2005

La structure mentale

Comme je l'avais promis, je parlerai ce soir de "structure mentale". La structure mentale pourrait avoir plusieurs synonymes: cadre de pensée, vision du monde, système d'associations d'idées.

Chacun possède une structure mentale. Tant que la structure mentale sert à "structurer" la réalité, elle nous aide. Par exemple le scientifique a une structure mentale posant le principe de cause à effet, et cela l'aide dans sa recherche. Mais si nous sommes victimes de notre structure mentale, alors à ce moment, nous vivons dans un système de présupposés. Et cela constitue 95% de notre structure mentale au moins, àà savoir la structure mentale qui ne se connaît pas comme structure mentale.

A ce point, et pour ne pas te perdre, lecteur, je donnerai de plus amples exemples. Ainsi telle personne est malheureuse parce qu'elle n'a pas obtenu l'emploi qu'elle souhaitait, parce que dans sa structure mentale, l'image de soi est liée à ce travail. Ou encore une femme sera malheureuse parce que son mari ne lui dit pas "je t'aime", car sa structure mentale pose que l'amour implique la parole "je t'aime". Chez d'autres la structure mentale donne une vision hiérarchisée du monde, avec des êtres supérieurs et des êtres inférieurs, pour certains chaque être existe indépendamment, pour d'autres ils sont des parties d'un tout.

Et je pense que c'en est assez, pour ce soir, sur la structure mentale.

J'attends vos aimables commentaires!

Posté par Shanti à 18:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]