11 octobre 2005

Le complet détachement

Bonjour à tous,

Puissiez-vous atteindre la félicité suprême. Puissiez-vous réaliser le nirvâna. Mais combien sont ceux qui s'efforcent à la perfection? La Bhagavad-Gita, un des textes sacrés hindous dit:

"Sur mille hommes, c'est à peine si un seul s'efforce à la perfection, et sur ceux-ci, un sur mille à peine M'atteint". (c'est Krishna, l'incarnation de Dieu qui parle).

Mais nous, nous voulons être ce millionième!

Comment parvenir à cela? Par le détachement! Le détachement peut nous enseigner la voie.

Détachement ne veut pas dire qu'il n'y a pas d'affection. Au contraire, un amour sans fin peut être atteint, en même temps que le détachement suprême est atteint.

Hier je relisais un livre du Dalaï Lama, il indique bien les deux "ailes" de la sagesse.

1/ La compréhension de la vacuité (les phéniomènes sont dépourvus d'existence propre)

2/ L'altruisme (chérir tous les êtres)

L'autre jour aussi, je demandais à un Rimpoché: "Comment rester motivé dans la pratique? Comment se lever pour méditer etc?"

Il me répondit une chose à laquelle je ne m'attendais pas: "Chérissez les autres. Vivez pour aider les autres. Au travail, à l'école etc."

N'est-ce pas merveilleux?

Posté par Shanti à 18:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Le complet détachement

  • Merci

    Bonjour shanti,

    merci pour le commentaire. J'ai parcouru ton blog avec attention. Je vois que nous sommes sur le même chemin, et donc sommes amenés à penser de la même manière. Est il necessaire d'en parler?

    Bonne journée

    Posté par Atman, 12 octobre 2005 à 11:04 | | Répondre
Nouveau commentaire